jeudi 28 juillet 2011

Zeugma





<<    En grec, zeugma signifie le "pont" et le "lien".
        Le zeugma est une figure littéraire où 'exprime un lien insolite, incongru, riche de sens, entre des mots, des locutions, des phrases,... Une figure littéraire qui donne à rêver, à sourire et à voyager...
        Zeugma c'est aussi le nom d'une ville engloutie sous les eaux, qui exista un jour sur le bord de l'Euphrate. Ville imposante, pour laquelle se battent aujourd'hui l'histoire et l'archéologie afin d'en perpétuer la trace et la mémoire.    >>
Extrait du résumé de Zeugma de Marc-Alain Ouaknin
La Gitane, mosaïque, musée archéologique de Gaziantep, Turquie




Etant donné l'engagement littéraire et philosophique 
du rabbin et philosophe Marc-Alain Ouaknin 
à définir le mot "zeugma", nous le mettons ici à l'honneur.
Mot qui a inspiré le baptême de l'association;
par un hasard de voyage 
dans le dictionnaire de la langue française, papier.
Une publication par jour des quatre définitions
épistémologiques du mot zeugma.
Puis un voyage dans la ville incroyable de Zeugma ou l'Atlantide grec...



DEFINITION

<< 1.Une figure authentique
    Tout d'abord, zeugma ou le Zeugma serait une figure !
    De rhétorique ou de style.
(...)
    Une figure authentique, une figure productrice d'effets forts sur le plan sémantique. Une figure authentique, une ficttion miniature, un ensemble de mots qui ouvre déjà à une histoire, et l'histoire à la vie.
    Zeugma est une figure authentique qui à la fois "met en scène, en jeu et en péril" (ex. de zeugma)  les mots et celui qui les utilise.
    Zeugma est un complexe (complexus : ce qui est tissé ensemble) dont le propre est d'assembler ensemble sans les confondre les plus grandes diversités.
(...)
     Zeugma associe -au-delà de la coordination des hétérogénéités de plans, de logiques, et d'intelligibilité. 

      2. Le Robert, dictionnaire hitorique de la langue française
(...)
      D'abord adapté en zeume (V.1380), puis refait en zeugme (1765), zeugma (1808) est                        emprunté au bas latin des grammairiens zeugma, qui reprend le grec zeugma, "lien, joug", au figuré "jonction", employé en rhétorique. C'est le dérivé de zegnunai, "unir, joindre, mettre sous le joug", qui se rattache à une racine indoeuropéenne yug-, comme le latin jugum (qui a donné "joug"). Ce terme de rhétorique désigne une construction qui consiste à ne pas énoncer de nouveau, quand l'esprit peut les rétablir, un mot ou u groupe de mots déjà exprimés dans une proposition voisine. Voir zygoma.
"Mon grenier est plein de poussière et de poésie." cité par Eline Kempeners sur internet.>>


  





Aucun commentaire:

Publier un commentaire